Thierry Ascione, nouveau directeur de performance de l'équipe française Vitality

Thierry Ascione, nouveau directeur de performance de l'quipe franaise Vitality

15 mai 2020

Le club français d’eSport Vitality a recruté un nouveau membre pour booster les performances de l’équipe. Ce dernier occupera le poste de directeur de la performance. Il s’agit de l’ancien joueur de tennis Thierry Ascione mandaté pour « apporter les valeurs du sport traditionnel à l’Esport ». Son travail commence bien, car quelques séances ont permis d’obtenir une précieuse victoire à Moscou.

Entretien avec Thierry Ascione de Vitality

Le coach de Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet a tout d'abord travaillé avec l'équipe Counter-Strike dans laquelle leurs joueurs suivirent une formation. Ils se sont notamment formés pour l’optimisation des potentielles mentales et physiques des gamers, surtout pendant ce moment de confinement.

Dans le but d’améliorer les résultats dans les différentes compétitions, le club Vitality a engagé Thierry Ascione. Ce dernier a fait son entrée dans l’équipe des dirigeants par l’intermédiaire de Fabien Devide. Le nouveau recru explique qu’il est rentré en contact avec le co-fondateur de Vitality, Fabien Devide grâce à ses connaissances du sport et de l’esport. En ayant remarqué son penchant pour la discipline, il lui a proposé d’occuper la direction qu’il assume présentement. Selon le directeur de performance, le rôle essentiel qu’il joue avec ses collaborateurs consiste à une préparation mentale et émotionnelle des joueurs.

Thierry Ascione continue en mentionnant qu’il n’y a pas de différence entre les sports traditionnels et l’Esport, mis à part la dimension physique. Le sport virtuel implique les mêmes ressources et nécessite les aptitudes identiques à celle du sport réel. L’esprit d’équipe et l’amélioration de ses performances sont également indispensables pour les compétitions virtuelles.

Dans cette interview de Thierry, il a fait remarquer la stratégie dont il faut faire preuve pour conduire des professionnels. Il a souligné la nécessité de traiter les joueurs comme des pros. En tant que joueurs évoluant ensemble, ils doivent développer la solidarité et l’entraide pour faire fonctionner l’équipe. Et ce, sans oublier de travailler les lacunes comme cela se fait dans les sports traditionnels.

Les premiers soutiens du nouveau directeur ont porté des fruits avec notamment une victoire enregistrée lors d’un tournoi à Moscou. Les gamers comme les fans de Vitality sont convaincus que ce changement apporterait d’énormes transformations au club. En poursuivant, le directeur de la performance rappelle que les professionnels d’aujourd’hui étaient les passionnés d’hier. En se renforçant dans la passion, il finit par être un pro qui continue par chercher les moyens pour se perfectionner afin de garder sa ligne de conduite.

Avec le ralentissement des compétitions, c’est l’occasion pour les joueurs du club de procéder à quelques retouches pour rebondir plus tard dès la reprise des compétitions à la fin de la crise sanitaire.

News