Des réformes en vue sur le circuit Rocket League !

Des rformes en vue sur le circuit Rocket League !

9 avril 2024

Sur les nombreux prétendants au titre, c’est finalement Gentle Mates Alpine qui soulèvera le trophée de la compétition majeure sur Rocket League. L’équipe a connu quelques difficultés avec des performances en dent de scie avant de réaliser cette prouesse le dimanche. Les participants ont profité de cette occasion pour entamer une discussion avec l’éditeur du jeu, Epic Games. On espère un lendemain meilleur pour le circuit que les acteurs menacent de quitter si rien n’est fait.

Victoire de Gentle Mates Alpine et des échanges avec Epic Games pour les éditions à venir !

La capitale du Danemark a accueilli deux compétitions majeures de l’esport. La première est le Major sur Counter-Strike 2 et la deuxième est le Major sur Rocket League. Sans aucun doute, le pays est reconnu pour sa popularité pour le célèbre jeu de combat Counter-Stricke avec une base de fans assez élevée. Ce qui n’est pas le cas pour le circuit Rocket League même si le jeu vidéo tire ses origines du pays. Comme conséquence, la KB Hallen Arena de Copenhague abritant la compétition comportait plus de fans internationaux que de locaux. Beaucoup d’acteurs y voient une faille dans le choix de la ville de Copenhague pour accueillir l’événement.

Le circuit va mal en effet. Les clubs ont constitué un groupe pour rencontrer l’éditeur du jeu après la victoire de Gentle Mates Alpine. Organisateur du Major, la première de l’année 2024, BLAST avait très peu de marge de manœuvre déjà dans le choix du pays d’accueil de la campagne. BLAST était en effet surpris par le temps imparti au déroulement de la compétition. Ce dernier étant désigné au dernier moment par Epic Games n’avait pas d’autres choix que de s’appuyer sur Copenhague afin de minimiser les coûts d’organisation. Il faut préciser qu’aucune information n’a été donnée par l’éditeur de jeu jusqu’en janvier alors que les Mondiaux de 2023 furent terminés en août.

Epic Games n'avait en effet communiqué ni sur le format ni sur les échéances de déroulement. Pire, les paiements des prize-money des Mondiaux de 2023 ont accusé du retard. Ce sont autant de points qui ont entraîné des frustrations auprès des clubs qui avaient par ailleurs relevé plusieurs insuffisances au format du tournoi. Les représentants des clubs après concertation entre eux ont sollicité une entrevue avec les responsables de la firme américaine. Une entrevue qui leur a été accordée le week-end de la finale. À l’occasion de cette rencontre, les porte-paroles des organisations ont commencé par dénoncer le format considéré comme très harassant pour les équipes. Ensuite, ils ont demandé qu’il y ait plus de communication entre les deux entités (Epic Games et les clubs). Aussi, les représentants d’organisation ont posé le problème du rôle que jouent ces derniers. Du reste, ils voulaient savoir concrètement leurs places dans l’écosystème.

Avec cette entrevue, les clubs veulent faire entendre leurs voix pour une avancée de la scène compétitive de Rocket League. Généralement, la discussion entre les clubs et les éditeurs est comme la relation entre le chat et la souris. Le courant passe rarement entre les deux acteurs de l’écosystème (cela s’observe surtout sur Fortnite). De toutes les façons, les représentants des clubs ont fait le premier pas. Reste à savoir si Epic Games prendra en compte leur doléance surtout avec la menace des représentants de faire retirer tous les clubs du circuit.

Impossible de ne pas voir malgré tout, le succès de ce premier major de Copenhague. Après ce départ réussi, de grands défis sont à relever pour les prochains. Les clubs du vieux continent ont parfaitement répondu présents. En l’occurrence, l’hexagone s’est distingué en envoyant quatre de ses représentants en quart de finale. La demi-finale ayant opposé la Karmine Corp à Gentle Mates a battu le record des audiences de la compétition. L’audience a atteint 250 000 fans rien qu’avec les retransmissions françaises. Le niveau du jeu a réellement augmenté de sorte qu’on ne peut plus parler de régions mineures. N’importe laquelle des équipes (Falcons de l’Arabie saoudite, Furia du Brésil) que l’on considérait comme petites équipes peut gagner le trophée. Particulièrement, il est difficile de classer les clubs du top 8 bien que le vieux continent soit celui qui détient le plus de trophées. Le prochain Major se tiendra du 20 au 23 juin à Londres. Le compte à rebours est donc lancé pour les qualifications.

News