L'émérite sOAZ sera prochainement présent aux LDCL OL

L'mrite sOAZ sera prochainement prsent aux LDCL OL

19 décembre 2020

Le toplaner sur League of Legends s’embarque désormais dans un essai de rôle d’entraîneur. Légendaire français distingué avec plusieurs titres, Paul « sOAZ » Boyer a fait une pause dans sa carrière de joueur professionnel qu’il pourrait reprendre en 2022 pour explorer d’autres titres. À travers une annonce qu’il a faite il y a environ deux mois, la référence européenne a laissé entendre qu’il va prendre une pause. Cela peut prendre un an, le temps de s’essayer au rôle d’entraîneur dans lequel beaucoup de gens pensent qu’il excellera.

LDCL OL : la nouvelle destination de sOAZ en tant que coach

La structure LDLC OL a opté pour une équipe basée sur les jeunes. Dans cette dynamique, la formation procède à la formation des jeunes après les avoir identifiés comme des personnes talentueuses. Une politique qui marche assez bien puisque la structure est le champion des European Masters-la « deuxième division » européenne au printemps. Dans ce contexte, la désignation de sOAZ (26 ans) à la tête de l’équipe ne fait que corroborer les idéaux de la structure. Détenteur de plusieurs titres, notamment avec Fnatic entre 2013 et 2018, le Français Paul « sOAZ » Boyer entame cette nouvelle expérience avec une équipe très prometteuse.

L’émérite joueur sur League of Legends accomplira sa tâche avec deux anciens coéquipiers. Il s’agit de Léo « Lounet » Maurice au poste de manager et de Bora « Yellowstar » Kim. Ce dernier avait formé un duo avec sOAZ de 2010 à 2012 chez aAa et plus tard de 2012 à 2015 au sein de la structure Fnatic. Les deux joueurs ont eu un parcours parsemé de palmarès où ils ont gagné en célébrité. À l’instar de sOAZ, Yellowstar a devancé son ancien coéquipier en occupant le poste d’entraîneur de LDLC jusqu’au début de l’année 2020. Afin de mieux accompagner ces jeunes coéquipiers, il a choisi de reprendre sa carrière de joueur. Le célèbre sOAZ retrouvera son coéquipier pour former un binôme bien différent cette fois-ci, l’un dans le rôle de joueur et l’autre comme entraîneur.

Paul Boyer mentionne que le moment choisi est propice pour son expérience de coach. Il se voit plus présentement collaborer avec un staff en train d’élaborer des stratégies. Selon les propos du joueur en fin août, un an de pause lui serait bénéfique bien qu’il soit toujours capable de jouer au plus haut niveau. En plus de cet enthousiasme personnel, sOAZ mentionne aussi que plusieurs personnes sont de son avis et pensent d’ailleurs qu’il ferait un bon coach. Bien évidemment, il verra plus tard s’il peut redevenir joueur en 2022. À noter que le toplaner a récemment évolué chez Misfits en Europe et chez Immortals en Amérique du Nord les deux dernières saisons. 

News