Le premier rapport de l'Observatoire économique de l'eSport salué par le Gouvernement

Le premier rapport de l'Observatoire conomique de l'eSport salu par le Gouvernement

31 mars 2024

Le premier rapport de l’Observatoire économique de l’eSport, a été remis à Bercy. Salué par Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, et Marina Ferrari, secrétaire d’État chargée du Numérique, ce dernier a révélé une expansion remarquable du secteur en France.

En effet, le marché de l’eSport français a atteint une valeur estimée à 141 millions d’euros en 2022, soit 50 millions d’euros de plus qu’en 2019. Dans son rapport, l’Observatoire indique que le nombre d’emplois équivalents temps plein (ETP) généré par le secteur a lui aussi fortement augmenté, passant de 650 à plus de 1000 sur la période observée.

Les deux ministres ont souligné l’importance de travailler collectivement à la consolidation de l’eSport français, ce qui passera notamment par la recherche de modèles économiques pérennes. Elles en également profité pour rappeler l’engagement du Gouvernement au travers de la stratégie nationale eSport 2020-2025, enrichie l’an dernier par un plan d’action visant à accélérer sa mise en œuvre pour que la France devienne le leader européen du secteur.

Après l’étude du Pôle interministériel de prospective et d’anticipation des mutations économiques (PIPAME) de 2021, cette première publication est une étape nécessaire dans la connaissance de l’économie de l’eSport en France et constitue une base pour mesurer l’impact des politiques publiques d’accompagnement de la discipline et identifier ses opportunités de croissance. Les deux femmes ont enfin invité les acteurs du secteur à prendre davantage en compte les enjeux sociétaux que sont l’ancrage dans les territoires, les partenariats avec les clubs sportifs, la féminisation de la pratique et la protection des pratiquants. En effet, le Gouvernement est déterminé à promouvoir un modèle de développement équilibré et responsable, en luttant notamment contre les risques d’addiction aux écrans, d’isolement, de sédentarité ou de cyberharcèlement. « Avec cet observatoire, nous avons désormais toutes les cartes en main pour savoir, prévoir, et donc, collectivement, pouvoir. Avec un cap, à la mesure du rôle pionnier que notre pays a toujours joué en matière sportive : faire de la France une grande nation eSportive, dynamique, forte et responsable », a déclaré Amélie Oudéa-Castéra. « L’eSport est un laboratoire d’innovations technologiques, culturelles et sportives qui contribue au rayonnement de la France avec des joueurs de rang mondial mais aussi une belle communauté d’amateurs. Cette première publication de l’Observatoire économique de l’eSport démontre la pertinence de la stratégie eSport conduite par le Gouvernement depuis 2020 », a commenté de son côté Marina Ferrari.

News