League of Legends : G2 et MAD Lions, porte-flambeaux européens au MSI

League of Legends : G2 et MAD Lions, porte-flambeaux europens au MSI

5 mai 2023

Londres accueille du 2 au 21 mai le MSI, la première compétition intercontinentale de cette année sur League of Legends. Une compétition avec des modifications et dans laquelle G2 Esports et MAD Lions vont affronter les meilleures équipes asiatiques. Les deux représentants européens face au gotha asiatique portent une lourde responsabilité, une tâche qui ne leur sera certainement pas facile.

Aperçu du Mid-Season Invitational de League of Legends

Voici maintenant six mois que se sont déroulés les Mondiaux, un tournoi extraordinaire qui ne manque pas d’apporter un lot de surprises. Ils sont à nouveau présents, les leaders de l’Asie. Le vieux continent peut-il réaliser un exploit ? C’est le souhait des fans d’assister à des matchs de haut niveau. Le Mid-Season Invitational (MSI) est l’occasion pour les différentes régions de montrer leurs réelles et présentes performances.

Contrairement aux années antérieures où les participants sont les vainqueurs de chaque région, le MSI de la huitième édition compte désormais 13 équipes. Les régions majeures envoient en effet deux représentants. Le nombre de participants ayant changé, cela induit la modification du format. Ainsi, en plus du passage au BO5 au lieu de BO1 pour les éditions passées, il a été instauré un loser bracket. Ce changement de format implique qu’il y aura plus de matchs à jouer.

Les 3 dernières éditions sont dominées par l’Asie avec le titre qui se dispute entre la Chine et la Corée du Sud. La Chine est représentée par JD Gaming et Bilibili Gaming qui mérite d’être suivi de près. Le pays cherchera à corriger son erreur des Mondiaux passés. Le nouveau support Jae-Hyu « Ruler » Park joue au côté de Zhuo « knight » Ding, un duo qui risque de briser des espoirs.

Mais la ligue coréenne reste sans aucun doute la favorite avec un Gen. G champion de son pays et un T1 qui a enchainé 4 défaites en finale. L’équipe aura à cœur de briser cette malédiction pour enfin soulever le trophée. Elle pourra toujours compter sur son capitaine San-hyeok « Faker » Lee, un joueur légendaire qu’on ne présente plus. Quant à l’équipe Gen. G, bête noire de T1, elle est portée par Su-hwan « Peyz » Kim, également en meilleure forme actuellement.

Du côté de G2 Esports, il représentait l’espoir de l’Europe après sa prestation en finale du segment d’hiver. Ses récentes performances au Spring Split montrent clairement encore les faiblesses de la formation. Steven « Hans Sama » Liv et ses coéquipiers doivent relever le défi du tour préliminaire pour une possible qualification au tableau principal. À l’occasion de ce tour, ils auront à affronter Loud du Brésil, DetonatioN du Japon et PSG Talon du Taïwan.

Enfin, MAD Lions est le second représentant européen. Alors que le club était presque éliminé au premier du segment de printemps, il a réussi une incroyable remontée en enchaînant 5 victoires décisives. Ce qui leur a valu la qualification pour le MSI. On dénote aussi des performances en dent de scie depuis cette prestation. Même s’il est un outsider sérieux, il n’en demeure pas moins que des réserves sont émises à son sujet.

News