La FDJ confirme son intérêt pour l'eSport

La FDJ confirme son intrt pour l'eSport

4 mars 2018

En France, les paris sportifs sur les compétitions eSport ne sont pas encore autorisés par l'ARJEL, l'Autorité de régulation des jeux en ligne, seule entité capable de définir les disciplines pouvant faire l’objet de paris d’argent. Pourtant, cela n'empêche pas certains opérateurs de commencer à s'intéresser aux compétitions de jeu vidéo. FDJ en est un parfait exemple, avec différentes actions depuis quelques mois.

Ainsi, l'opérateur a créé la marque Parions eSport, agrégateur de ses différentes activités eSport. Depuis la fin de l'année, il est ainsi possible de parier légalement sur les compétions eSport, notamment, sur League of Legends, Counter Strike, Owerwatch ou Dota 2. Au final, une dizaine de titres sont compatibles. Pour permettre les paris tout en restant dans la légalité, la FDJ joue sur une subtilité d'importance. En effet, parier reste totalement gratuit ! Et plutôt que de l'argent, les gains sont des objets dérivés du monde de l'eSport. Par ce biais, la Française des jeux, qui revendique à ce jour près de 50 000 paris placés, met d’ors et déjà un pied dans le jeu vidéo et aura à coup sûr un temps d'avance si cette discipline devient agréé par l'ARJEL.

L'opérateur ne s'arrête pas là. En effet, il a lancé depuis l'an dernier trois compétitions eSport : le FDJ Gaming Tour se tiendra cet été, sur une vingtaine de plages françaises. Sorte d'initiation pour les joueurs en herbe, cette campagne autour de jeux tels que Rocket League, Street Fighter V ou Asphalt 8 fera sans doute fureur aux bords de l'Atlantique et de la Méditerranée. Le FDJ Open Series est une compétition en ligne réservée aux adeptes de l'eSport en amateur. Chaque semaine, un tournoi est organisé sur le site fdjesport. Là encore, six jeux sont associés à ces tournois qui offrent des prizepool de quelques centaines d'euros. Enfin, la FDJ Masters League est réservée aux professionnels. Chaque année, deux saisons sont organisées. Après Street Fighter V, c'était au tour de Tekken 7 d'être sur le devant de l'affiche en décembre dernier. L'opérateur n'a pas encore annoncé les détails de la saison 3.

Enfin, dans sa volonté de toujours s'investir davantage dans l'eSport, l'opérateur a annoncé au début du mois de mars la signature d'un accord d'association avec l'équipe professionnelle *aAa*. Très renommée depuis le début des années 2000, la team française fera partager son expertise aux parieurs eSport de la FDJ, au travers d'éditos, de recommandations de paris ou de tutoriels. Pour l'opérateur, cette association est une aubaine, tant *aAa* fait partie des équipes françaises avec une aura importante, un palmarès de qualité, et une activité large sur la majeure partie des jeux qui font l'eSport actuellement.

News