Esport JO de Tokyo : L'équipe française remporte une médaille d'or

Esport JO de Tokyo : L'quipe franaise remporte une mdaille d'or

31 juillet 2021

Victorieuse de la finale face aux joueurs néerlandais, l’équipe de France remporte ainsi une première médaille d’or aux JO de Tokyo. Malheureusement, la compétition n’est pas officiellement reconnue par les JO de 2020 se déroulant à Tokyo. Ces Olympic Virtual Series constituent une avancée à la reconnaissance de l’esport aux Jeux olympiques. Même si pour l’instant, les pourparlers se poursuivent entre le Comité international olympique (CIO) et les divers organismes des sports virtuels. La France s’est tout de même bien illustrée lors de ce tournoi en remportant cette médaille.

Une belle prestation de l’équipe française conclue par une médaille d’or aux JO

Les récentes négociations entre le Comité international olympique et les diverses instances de l’esport ont abouti à l’organisation aux Olympic Virtual Series se déroulant dans la même période que les JO. À défaut de reconnaître l’esport aux JO, le CIO a initié de commun accord avec les organes de l’esport une compétition pour introduire les JO. La Team Vitality a ainsi pris part au tournoi aux côtés de plusieurs autres prétendants aux trophées. L’équipe française s’est notamment illustrée lors la compétition internationale de Rocket League en remportant son duel face aux Néerlandais. Cette bonne prestation n’a pas laissé indifférente la ministre déléguée aux sports, Roxana Maracineanu.

Le tournoi international de Rocket League et celui de Street Fighter se sont déroulés dans le cadre des Intel World Open, une compétition conjointement organisée par le CIO et les organismes de l’esport. Ayant lieu dans la même période que les JO, les Intel World Open sont organisés sous la direction du CIO et le déclassement du tournoi n’est pas du tout apprécié par la ministre déléguée aux sports. Roxana Maracineanu a exprimé son mécontentement sur son compte tweet en qualifiant de bizarrerie cette discrimination. Elle en a profité pour exhorter l’équipe de France olympique et paralympique à réaliser des exploits pour ramener une médaille portant le sceau de l’olympisme.

La reconnaissance de l’esport vis-à-vis des institutions n’est pas décidément pour bientôt puisque la discipline ne sera pas présente aux JO de 2024. L’intégration de ces épreuves est considérée comme prématurée par le sommet olympique. Pourtant, il faut rappeler que certains tournois comme la Gamers Assembly et eSports World Convention se déroulent depuis les années 2000. Après 20 ans, ces disciplines sont toujours rejetées par le CIO.

Les Olympic Virtual Series en revanche organisés par le CIO est « sous licence olympique » et malheureusement, cette licence n’autorise que les jeux de simulation tels que Virtual Regatta ou eBaseball Powerful Pro Baseball 2020. À l’occasion de cette reconnaissance, le Comité international olympique avait saisi cette opportunité pour mentionner la différence entre le « monde sportif réel et la communauté des sports virtuels ». L’esport a pratiquement 20 ans de retard pour sa reconnaissance au JO, étant donné qu’il sera absent au JO de 2024.

News