Carlos Che remporte la première édition des Roland-Garros eSeries

Carlos Che remporte la premire dition des Roland-Garros eSeries

29 mai 2018

Le tournoi de Roland-Garros commence à peine que l'on connait déjà le nom d'un de ses vainqueurs : en effet, l'espagnol Carlos Che, âgé de 26 ans, a remporté avec les honneurs la première édition des Roland-Garros eSeries by BNP Paribas, une compétition eSport axé sur un jeu de tennis, qui s'est tenue vendredi 25 mai. 

Alors que l'eSport, au niveau des simulations sportives, se limitait à ce jour au football et au basket, le tennis vient de faire une entrée en fanfare en amont de Roland-Garros. C'est le jeu Tennis World Tour, édité par Big Ben, qui a servi de support à cette compétition. Si ce jeu n'est sorti auprès du grand public que le 22 mai dernier, des sélections ont été organisées aux quatre coins de monde depuis le fin mars sur une version de démonstration. Elles ont permis de déterminer le nom des finalistes issus de huit pays différents: Belgique, Brésil, Chine, Espagne, France, Grande-Bretagne, Inde et Italie. 

La compétition, commentée par Genius, par ailleurs petit-fils de Philippe Chatrier qui a donné son nom au cours principal de Roland-Garros, et Matthieu Lartot, a tenu toutes ses promesses, même si Carlos Che s'est rapidement détaché comme un gamer redoutable. Battant successivement le représentant belge Lazarine en quarts de finale 6-4 et le britannique Benjamin Brill en demi-finale, avec d'ailleurs une rencontre à sens unique 6-0, il a encore fait parler la poudre en finale contre l'Italien Lorenzo Cioffi 6-1. Côté tricolore, Thibaut Karmaly, dont l'objectif est de trouver une structure professionnelle pour l'accompagner dans ces futures compétitions, est tombé sur un os dès son entrée en lice, battu par le représentant brésilien. 

Au final, même en eSport, Roland-Garros est l’antre des Espagnols. Carlos Che, évidemment grand fan de son compatriote Rafael Nadal, a reçu son trophée des mains de Bernard Giudicelli, président de la Fédération Française de Tennis, organisatrice de cette compétition, en lien avec BNP Paribas. Ce dernier a d'ors et déjà prévenu : une nouvelle compétition eSport se tiendra l'an prochain, en marge des Internationaux de France. Avec plus d'un an de recul, il y a fort à parier que de nouveaux joueurs tenteront leurs chances sur Tennis World Tour.

Retour