L'équipe G2 conclut sa belle saison par son sacre, la 10e dans l'histoire

L'quipe G2 conclut sa belle saison par son sacre, la 10e dans l'histoire

20 septembre 2023

À l’Arena de Montpellier dans le sud de la France, le club allemand G2 s’est opposé à l’équipe Fnatic dans le cadre de la finale de LEC joué le dimanche 10 septembre 2023. G2 n’a pas eu besoin des 5 manches pour valider sa victoire face à son adversaire qui n’a concédé qu’une seule victoire sur les 4 manches jouées. Elle remporte ainsi le dixième titre dans l’histoire de la compétition. Un sacre qui permet au Français Steven « Han Sama » Liv d’être couronné devant son public pour la première fois alors qu’il le cherchait depuis fort longtemps.

Retour sur la finale dominée de G2 pour son 10e titre de l’histoire de la compétition

Commençons par rappeler le brillant parcours de la formation de G2 qui mérite son titre. L’équipe s’est d’abord débarrassée de MAD Lions sur le score de 3-1 pour accéder en finale. Mais avant, elle est venue à bout de BDS sur le même score en quart de finale de cette édition 2023 de LEC. Un parcours réussi qui faisait de lui le favori sur papier avant le début de la rencontre. A contrario, son adversaire Fnatic ne semble pas présenter des performances satisfaisantes. En effet, le club est parvenu en finale sur un score serré de 3-2 contre MAD Lions, battu par son prochain adversaire 3-1.

En remontant par ailleurs le parcours de Fnatic, l’équipe a réalisé une performance en dent de scie, ce qui laissait entrevoir une victoire facile de son rival. Il faut néanmoins rappeler que ce sont les deux meilleures équipes avec le plus de titres de la ligue. La rencontre s’annonçait intéressante en dépit du parcours de ces derniers. Ainsi, dans la première manche de la finale, l’équipe allemande ne va pas tarder à prendre l’avantage sur son rival. Fnatic ne tiendra en effet qu’une dizaine de minutes avant de fléchir.

Les performances individuelles et le jeu collectif combiné permettront une nouvelle victoire rapide de G2. Noter que le club berlinois a réalisé 26 kills en 25 minutes de jeu au cours de la deuxième manche. S’est notamment distingué dans cette partie le MVP de l’édition Mihael « Mikyx » Mehle. Retenez que c’était clairement un match à sens unique. Partie pour conclure lors de la troisième manche, l’équipe G2 ne réalisera pas très vite son rêve. Martin « Wunder » Hansen, unique remplaçant d’Oscar « Oscarinin » Munoz contraint d’abandonner ses coéquipiers pour raison de blessures à la main, a surpris G2. Le suspense est désormais maintenu.

Contraint de jouer une autre partie suite à cette défaite, G2 reprendra rapidement les reines dans la quatrième manche. Une ultime victoire qui consacrait l’équipe championne pour la dixième fois de son histoire. Cette victoire n’était pas forcément d’une grande nouveauté pour Rasmus « Caps » Winther qui en est à son huitième sacre. En revanche, ce trophée représente tout pour le joueur français Hans Sama, son premier de l’histoire au même titre pour Marcin « Yike » Sundelin. Hans Sama succède ainsi à Paul « s0AZ » Boyer qui est le dernier Français à décrocher ce titre et il a fallu attendre cinq ans après pour qu’un autre Français retrouve le titre. À noter qu’il est le quatrième à brandir ce palmarès très convoité.

Les deux finalistes affuteront leurs armes pour rencontrer les légendaires équipes coréennes et chinoises lors des Mondiaux prochains qui se tiendront du 10 au 19 novembre 2023.

News